INFORMATION N°46 Octobre 2019

Madame, Monsieur, Chers Amis,

 

Octobre 2019 : Ouverture des 3 classes de notre 7ème école à Banguel-Toupé

Ces jours-ci, notre 7ème école accueille ses tout premiers élèves !

Nous leur souhaitons de pouvoir recevoir l’enseignement de leurs maîtres dans un climat de paix et de sérénité retrouvé !

Tous se réjouissent de vivre cette nouvelle année scolaire dans des conditions « si luxueuses » par rapport aux anciennes salles de classe.

En raison des troubles qui affectent depuis de longs mois le pays Dogon, aucune fête d’inauguration n’a été organisée ; une simple remise des clefs, en présence de membres de l’AMMBa (Association Mail-Mali de Bandiagara) a eu lieu.

Persistance de l’insécurité et aide alimentaire

Dans la situation d’insécurité que connaît le pays Dogon (villages constamment attaqués, assassinats ciblés, greniers incendiés, bétail emporté,…), plus que jamais, nos interventions jouent un rôle capital envers une population désemparée.

Plus que jamais, notre aide alimentaire (plus de 32 tonnes de mil), notre appui scolaire (matériel scolaire pour plus de 1’000 élèves, cantines pour 500 élèves, parrainages), réconfortent une population délaissée par l’Etat.

Plus que jamais, la solidarité que vous manifestez au travers de votre générosité permet à cette population de conserver un brin d’espoir.

Et plus que jamais, Mail-Mali et ses bénéficiaires vous expriment leur reconnaissance.

 

 

Pour la deuxième année consécutive, il ne nous a donc pas été possible de nous rendre au pays Dogon, mais les membres de l’AMMBa assurent le suivi de nos actions (distribution du matériel scolaire – surveillance du chantier de Banguel-Toupé et des réparations du toit d’une école à Bandiagara, distribution de l’aide alimentaire), tout comme nos représentants à Tachrane (près de Gao) qui se chargent de gérer notre aide alimentaire et les bourses de quatre étudiant/e/s.

Entre Gao et Bandiagara, ce sont une dizaine de distributions de mil et autres aliments qui ont été organisées et assumées par nos amis locaux, privilégiant les populations déplacées.

 

Un bon hivernage, vraiment ?

 

Oui, on peut parler d’un bon hivernage ; les pluies ont été régulières et abondantes, parfois excessives, créant des destructions de constructions, telle notre banque de céréales à Tachrane.

MAIS si, pour une fois enfin, les conditions pour de bonnes cultures ont été réunies, l’insécurité a empêché la majorité des cultivateurs d’aller dans leurs champs. Seules les parcelles à proximité de la ville ont pu être exploitées, d’où un important déficit de production.

 

Le volet « Aide alimentaire » de Mail-Mali va donc demeurer d’actualité

pour plusieurs mois encore et votre soutien rester d’autant plus nécessaire !

 

10ème édition des Malithons du Mail

 

Pour la 10ème année consécutive, les élèves de 11ème année du collège du Mail vont courir un Malithon en solidarité avec les élèves du pays Dogon : si une moitié de la recette de leur course parrainée servira à couvrir tout ou partie des frais de leur sortie qui marque la fin de leur scolarité obligatoire, l’autre moitié sera remise à Mail-Mali et contribuera au financement des cantines scolaires.

MERCI aux enseignants, aux élèves et à toutes les personnes qui parraineront les participant/e/s à cette course.

 

Nouvelle « Nuit des Jeux », dans la nuit du 9 au 10 novembre 2019

 

Pour sa nouvelle « Nuit des Jeux » en collaboration avec Oniris, Mail-Mali vous attend le samedi 9 novembre 2019 dès 14 heures et jusqu’à dimanche 10 novembre 2019 à 10 heures et se fera un plaisir de vous présenter une foule de nouveaux jeux.

La papillon ci-joint vous donne toutes les informations utiles. Nous vous attendons nombreux !

 

Marchés de Noël

 

En novembre d’abord, à Neuchâtel, puis en décembre, trois jours durant, à La Chaux-de-Fonds, Mail-Mali tiendra son stand d’artisanat du Mali.

Nous comptons pouvoir vous y rencontrer et vous proposer un beau choix de cadeaux de Noël.

 

Récital de Mattia Zappa, violoncelle, samedi 14 décembre

 

A plusieurs reprises, le violoncelliste Mattia Zappa a su enchanter notre public par la maîtrise de son instrument, par les sublimes sonorités qu’il en tire et par l’originalité des programmes qu’il nous offre.

Le 14 décembre, à la chapelle de la Maladière, Mattia Zappa nous fait le cadeau d’interpréter des œuvres de Johann Sebastian Bach   Suite Nr. 5, Alfredo Piatti   4 Caprices, Ennio Morricone Cinema Paradiso (Mattia Zappa), Zòltan Kòdaly   Sonate Op. 8, et terminera son récital par une improvisation.

 

 

 

Le président de l’Association Mail-Mali        

 

Jacques Humbert