A Nandoli


En raison de la saison des pluies qui rend la piste guère praticable, le 12 août aussi, nous avons reçu à Bandiagara.le directeur de Nandoli, M. Seyni Ouologuem.  Il nous a fait part de son grand souci quant à la disponibilité de salles de classe pour ses élèves du second cycle :
"Le second cycle de Nandoly, ouvert depuis le 6 octobre 2008, ne dispose pas de ses propres salles de classe. Nous travaillons actuellement dans les bâtiments du premier cycle, ce qui ne peut être qu'à court terme.
Pour le confort et la quiétude dans le travail, nous sollicitons votre aide afin que nous ayons des salles à notre compte.
Nous vous prions, ..."

Nous comprenons bien  le problème et examinerons cette demande avec tout le sérieux qu'elle réclame. M. Seyni Ouologuem nous demande aussi une cantine pour le second cycle.

Actuellement, seuls les élèves du premier cycle bénéficie du soutien du PAM (Programme Alimentaire Mondial): Cela laisse songeur... Nous conseillons à M. Ouologuem de s’adresser au PAM pour qu'ils revoient leur politique d'aide. D'ailleurs, nos finances ne nous permettent pas d’assumer tout cela.
Un autre jour, nous avons eu la visite de M. Niaré Tapily, le chef du village, à qui nous avons eu le plaisir de remettre un tensiomètre et un stéthoscope,  instruments qu'il avait souhaité recevoir et qu'il a accueillis avec une reconnaissance et une joie tangibles. Les remerciements vont surtout au docteur Jean-Paul Studer qui a généreusement offert ces instruments.