À Bendjéli

Le 12 août, nous nous sommes rendus à Bendjéli avec M.  Bokar Sanogo, animateur de l'Association Yagtu. Le village, situé sur la route de Kendié, a connu quelques remous durant la période préélectorale, mais à présent tout est rentré dans l'ordre.
Nous avons pu y rencontrer le chef du village, le directeur de l'école, le responsable de l'APE (Association des Parents d'Élèves), le responsable du CESCOM  (Centre de Santé Communautaire) et la présidente des femmes.

Le but de notre visite était de connaître les problèmes de la cantine. Le constat est clair : la cantine n’a pas reçu assez de riz. Cela s'explique par le choix délibéré de limiter la distribution des sacs de céréales, choix dicté à la directrice de Yagtu, Fifi, par les problèmes politiques liés aux élections : il y avait trop de craintes et de risques de voir les sacs détournés ou être utilisés à des fins de propagande.

La situation étant redevenue normale, la cantine recevra ce à quoi elle a droit. Yagtu détient encore ainsi ~ CHF 2'425.- , somme destinée à approvisionner la cantine pour l’année qui commence et qui sera complétée dès que possible.
Nous avons aussi parlé de l’hygiène et de la qualité des repas; elles sont périodiquement contrôlées par le responsable du CESCOM qui inspecte aussi la propreté des cuisines : tout est en ordre !
Nous insistons cependant pour que les élèves se lavent les mains avant et après chaque repas.

Nous nous quittons en évoquant le sjet des panneaux solaires.

En effet, nous avons promis, il y a longtemps déjà, de doter les classes et le bureau du directeur de panneaux solaires. Sur la base des trois devis qui lui ont été présentés en aveugle, Benoît Kassogué, nous a conseillé de choisir l’installation coûtant ~ 3'500.- CHF. Il se trouve que c'est le meilleur marché des trois. Tant mieux!
Mais, à nos yeux, et pour notre caisse, nous avons d'autres priorités actuellement.
Enfin, le directeur de l'école nous a fait savoir que le village de Bendjéli souhaite obtenir l’ouverture d’un second cycle (école secondaire) et déposera une demande dans ce sens au CAP. Cela impliquera, dans les années à venir, la construction de trois nouvelles salles de classe.