- Visite à Bendjéli

Jeudi 14 août, une délégation d’une dizaine de femmes de Yagtu, menée par Fifi, nous conduit à Bendjéli où l’accueil des femmes est toujours tonitruant de joyeux youyous et de chaleureuses salutations.

Réunis sous un grand hangar récemment acquis, , les responsables de groupe et le directeur, nous présentent leurs rapports d'activité.

Nous apprenons ainsi que :

-    les vieilles, pour qui nous avions acheté du coton, continuent cette activité qui est totalement autonome. Elles achètent désormais leur coton, l'égrènent, le cardent, le filent; une fois tissé, cela donne des rouleaux qu'elles vendent sur pèlace ou à Bandiagara.

-    les attelages (âne + charrettes) rendent toujours service. Pour une modique somme (dévolue à l'entretien), les femmes utilisent à plusieurs l'attelage essentiellement pour aller chercher et rapporter du bois.

-    Le moulin à grains fonctionne normalement. Les bénéfices qu'il engendre, outre l'entretien et les réparations, alimentent toujours la caisse du microcrédit.

-    La cantine scolaire accueille 216 élèves à midi, 5 jours par semaine. Tous les élèves mangent donc sur place, non seulement ceux venant des autres villages, mais aussi ceux de Bendjéli. Chaque jour, deux femmes préparent le repas.

Selon leurs dires, les enfants se lavent les mains avant le repas. Un effort est fourni pour sensibiliser les enfants à respecter certaines mesures élémentaires d'hygiène.

Le directeur relève encore que la présence de la cantine a augmenté le taux de fréquentation et le taux de recrutement de l’école ; il parle d’enfants épanouis et d’une cour d’école animée, preuve que les enfants n’ont pas faim !




La surprise du jour a été de découvrir que le village était désormais doté d'une troisième école, soit d'un second cycle. Toute bonne nouvelle !