Visite à Moussourou



Visite à Moussourou

25 janvier 2012

Et première journée d'école !



L'école que nous y avons construite et inaugurée fin 2007 n'a servi jusqu'alors qu'à dispenser des cours d'alphabétisation pour adultes. Des maladresses, des contretemps, des difficultés administratives et autres mauvaises volontés ont empêché que cette école ouvre ses portes aux élèves !
Cette situation nous a beaucoup et longtemps préoccupés et nous nous en étions ouverts à notre partenaire Yagtu.

C'est là qu'entre alors en scène Boukary Sanogo, vice-directeur de Yagtu : il a pris ce dossier à
coeur, s'est démené comme un beau diable, a remué ciel et terre, s'est
rendu mille et une fois à Moussourou, à Sévaré, pour y rencontrer le maire, le directeur du CAP, la population de Moussourou, pour discuter. argumenter, convaincre.

Finalement, un accord a été trouvé : engagement d'un/e enseignant/e pour les 6 premiers mois de 2012 aux frais de Mail-Mali, puis ouverture officielle de l'école en octobre 2012.
Le 25 janvier, en petite délégation menée par Boukary Sanogo, nous nous sommes rendus à Moussourou afin de rendre visite à l'enseignante engagée et aux élèves.




Surprise lorsque nous arrivons sur place : l'enseignante est seule,  il n'y a pas d'élèves ! On apprend alors qu'on nous attendait pour recruter et commencer l'école, ce dont nous n'avions pas été informés !

Après une certaine confusion, beaucoup de bruit, deux heures plus tard 22 élèves étaient inscrits (dont le fils de l'imam, geste fort, appuyant fermement l'importance de l'école) !

Avant de nous en aller, nous avons encore offert à l'école un grand bogolan illustré et un grand panneau avec la photo souvenir de l'inauguration de l'école, photographie faite et offerte par Michel Gaud, tragiquement décédé en novembre 2011.

Nous avons quitté Moussourou soulagés, mais avec la promesse faite aux villageois par Boukary Sanogo de revenir régulièrement contrôler le bon fonctionnement et la bonne fréquentation de l'école.