Réouverture de la cantine de Bendjéli, 2010

Fin 2010, nous écrivions à la population de Bendjéli :

A la population de Bendjéli et ses autorités


Mesdames, Messieurs,

Lors de notre séjour à Bandiagara, nous avons été informés des problèmes que connaissait votre village et des tragiques événements qui s’y sont déroulés.

Nous en avons été extrêmement affectés, mais aussi choqués.

Nous vous connaissons depuis une dizaine d’années, nous avons apprécié de collaborer avec vous, et c’est toujours avec un immense plaisir que nous sommes venus vous rendre visite.

Malheureusement, cette année, alors que nous nous apprêtions à emmener un groupe d’amis qui se réjouissaient de vous rencontrer, nous avons dû renoncer à cette visite en raison du mauvais état d’esprit que vous avez laissé s’infiltrer parmi vous.

Il découle de cela, comme vous l’aurez constaté, que nous avons renoncé à financer la cantine scolaire. Nous n’avons pas pris cette mesure de gaieté de cœur, croyez-nous, mais nous ne pouvons ni ne voulons intervenir en faveur de votre village et de sa population, tant que vous n’aurez pas retrouvé la sagesse, la sérénité et la paix. Quand vous aurez résolu vos problèmes, quand vous aurez renoncé à vous quereller, quand l’harmonie régnera à nouveau parmi vous, nous pourrons alors envisager de rouvrir la cantine.

En espérant que nous verrons ce jour très prochainement, en espérant que vous vous rendez compte des conséquences de votre attitude, conséquences désastreuses pour la santé de vos enfants, nous prions Dieu de vous montrer le juste chemin à suivre.

Que l’année 2011 soit celle de la RÉCONCILIATION !

Au nom du Comité de l’Association Mail-Mali, le Président
   

Jacques Humbert       


La paix étant enfin revenue dans le village de Bendjéli, le Comité de Mail-Mali a accepté de financer à nouveau la cantine, qu'elle avait refusé d'ouvrir l'automne dernier (2010), en raison des graves dissensions qui déchiraient le village.
Ainsi, pour les trois derniers mois de leur année scolaire, les 120 enfants de l'école de Bendjéli recevront de quoi manger à leur faim :

Il est prévu qu'une ration alimentaire de 35 kilogramme de riz par jour sera préparée pendant 20 jours dans le mois et que 6 sachets de misola seront distribués à chaque élève pendant les 3 mois.

Quant aux frais de transport, ce sera une contribution de l’ONG YA-G-TU de Bandiagara.