info 28, novembre 2010

Neuchâtel, novembre 2010


22 septembre 1960 : Indépendance du Mali


Le 22 septembre 2010, tout le Mali était en fête pour célébrer le cinquantenaire de l’Indépendance du pays. Dans le cadre de cette commémoration, Mail-Mali a reçu un « Diplôme » en reconnaissance de son dévouement pour le développement du Cercle de Bandiagara.

Mais ces jours-ci encore, c’est la fête : c’est le temps des récoltes qui, cette année, seront bonnes, car l’hivernage s’est montré généreux en précipitations ; s’il a commencé avec du retard, il s’est rattrapé en déversant régulièrement les pluies indispensables aux cultures de mil,  de sorgho, de maïs ou de riz. Le soulagement est tangible.

Ces bons résultats compensent quelque peu l’absence de touristes. Apeurés par les informations diffusées par les medias au sujet des troubles, brigandages ou autres prises d’otages qui ont eu lieu dans le nord désertique du pays, les touristes ont renoncé massivement à leurs séjours au Mali, avec pour conséquence des régions totalement sûres qui voient leurs infrastructures hôtelières inoccupées, de nombreux employés de ce secteur touristique licenciés, des guides, des artisans, des chauffeurs sans travail. Une perte énorme pour l’économie du pays !

Inauguration de 3 nouvelles salles de classe rénovées à Bandiagara


Organisée par le nouveau Directeur, M. Oumar Tapily, une autre fête s’est déroulée, le samedi 9 octobre à Bandiagara. En présence d’une dizaine d’amis neuchâtelois, des autorités locales et entourés de tous les élèves, nous avons inauguré, tout comme en janvier dernier, les trois autres salles de classe rénovées de l’école Mamadou Tolo D.

Cerise sur le gâteau, Mail-Mali a remis à M. Oumar Tapily la somme de CHF 5'250.- pour l’achat de matériel scolaire, somme récoltée grâce aux 3 stands annuels tenus au marché de Neuchâtel par des élèves de classes de l’ESRN.

Projet de construction d’une école à Nandoli


Le projet de construction à Nandoli d’une école (3 salles de classe) destinée au degré secondaire est toujours en quête d’un complément pour son financement.

Par l’intermédiaire de Latitude 21, Mail-Mali a obtenu de l’Etat de Neuchâtel le 45% du financement recherché, soit la somme de CHF 30’000.- ; somme qui ne nous sera versée que lorsque nous aurons en caisse le 55% manquant !

Pour cette recherche de fonds, nous avons engagé diverses démarches et sommes à présent dans une phase d’attente de réponses, mais aussi dans la mise sur pied de manifestations et autres événements, dans l’espoir d’atteindre notre objectif d’ici la prochaine rentrée scolaire malienne, soit en octobre 2011.

Pour le moment, dans l’un des bâtiments, chacune des 3 salles de classe accueille deux degrés du 1er cycle, alors que l’autre bâtiment abrite provisoirement les 3 classes du 2nd cycle.

A Djiguibombo, il en va de même : l’autorisation d’ouvrir un 2nd cycle a été accordée, sans pour
autant prévoir la construction des structures scolaires nécessaires !

Parrainage des élèves de Djiguibombo mieux ciblé


L’ouverture de ce 2nd cycle à Djiguibombo a des effets directs sur notre action de parrainage : la majeure partie des élèves subventionnés jusqu’à présent suivaient les cours du 2nd cycle à Bandiagara. Or, maintenant, ils peuvent rester au village.

Au vu de ce changement de situation (nous avons moins d’élèves à parrainer à Bandiagara), le choix des élèves parrainés sera désormais mieux opéré : il ne sera plus octroyé systématiquement à tous les élèves, mais prioritairement aux enfants des familles déshéritées, les plus nécessiteuses, qu’ils suivent les cours à Bandiagara ou à Djiguibombo.

Fermeture provisoire de la cantine de Bendjéli


A la suite de dissensions au sein du village de Bendjéli au sujet de la chefferie, convoitée par une partie du village, de violents heurts se sont déroulés. Un enfant en est mort, une quinzaine de personnes ont été hospitalisées, autant ont été mises en prison.

En raison de ces tragiques événements, nous renonçons à ouvrir notre cantine, tant que la paix n’aura pas été rétablie.

Pose de panneaux solaires à Bendjéli


Enfin ! Oui, enfin, après des années d’attente, et en dépit des événements, une classe de l’école de Bendjéli et le bureau du directeur ont la lumière ! Durant le mois de septembre, les panneaux solaires ont été posés et les infrastructures installées pour permettre aux élèves de venir travailler le soir, soit pour de la remédiation avec l’aide du directeur, soit pour la préparation aux examens de passage au 2nd cycle. Cela servira aussi à dispenser des cours d’alphabétisation aux adultes.

Les Malithons ressuscitent !


Après le Malithon couru par 3 classes en mai, samedi 23 octobre, les élèves de 4 classes de 9ème année du collège du Mail ont couru un Malithon. Bien parrainés, ils ont bravé le froid et la grisaille sur un parcours très varié dans ses difficultés.

Ils ont ainsi non seulement financé leur 40ème semaine, mais aussi laissé la moitié de leurs gains au profit de Mail-Mali, soit plus de CHF 3'000.- !

Ils méritent toute notre admiration, notre respect et nos plus vifs remerciements pour l’effort physique fourni et pour leur sympathique esprit d’ouverture et de solidarité.

Nous ne pouvons que souhaiter voir d’autres classes suivre leur exemple !

MAIL-MALI EN FÊTE

15 ans de présence au Mali
AU PÉRISTYLE DE L’HÔTEL DE VILLE DE NEUCHÂTEL
DU SAMEDI 27 NOVEMBRE AU DIMANCHE 5 DÉCEMBRE 2010
EXPOSITION – VENTE – MARIONNETTES - CONCERT

Vous êtes cordialement invités au vernissage, le samedi 27 novembre 2010 à 16h30.

Exposition


Aquarelles   d’Aloys PERREGAUX

Exposition vente
  • peintures de   Marlyse TERRIER et Marie-Anne ZELLER
  • sculptures en bois de  Amirou SANGARE et Mama SANOGO    
  • photographies du Mali de Harandane DICKO
Et le traditionnel artisanat du Mali

Spectacle de marionnettes


Dimanche 28 novembre 2010 à 11h Collège de la Promenade par  Brigitte SHAH.

Récital d’orgue


Samedi 4 décembre 2010 à 20h, Chapelle de la Maladière par Simon PEGUIRON.

Toujours reconnaissants de votre fidèle générosité, nous nous réjouissons de vous rencontrer àl’occasion de cette semaine exceptionnelle.

Pour le Comité, le président de l’Association Mail-Mali
Jacques Humbert