info 27, mai 2010


Mai 2010


Notre dernier séjour au Mali nous a donné beaucoup de satisfaction.
Jugez-en plutôt : grâce à votre aide, nous avons pu :
  • réceptionner le container et en répartir le contenu (nombreux habits, équipements de foot, plusieurs lots de gourdes, de sacoches, de parapluies, de livres et de matériel didactique) entre une association de handicapés, des équipes locales de football, une école, une bibliothèque, et Yagtu, l'association de femmes à Bandiagara avec qui nous collaborons régulièrement;
  • distribuer 70 sacs de mil à 70 élèves, soit 7 tonnes, dans le cadre du parrainage;
  • restaurer 3 salles de classe, vieilles de 50 ans et qui ont retrouvé une belle fraîcheur et une nouvelle jeunesse. Vu la situation actuelle de nos finances, nous reportons la seconde étape, soit le réfection des trois dernières salles de classe, au mois de septembre 2010, sachant que d'ici là nous en aurons trouvé le financement.
  • inaugurer 2 centres d'alphabétisation, qui permettront de lutter contre l'exode, en accueillant dans chaque atelier 25 femmes et quatre hommes qui vont être alphabétisés, recevoir un micro crédit ainsi qu'une formation en gestion et être appuyés dans leurs activités génératrices de revenu. Au mois de mars dernier, nous avons financé 3 autres centres d'alphabétisation dans trois autres villages (région de Sangha). Prix total du projet : CHF 13'500.-;
  • financer nos 2 cantines, celle de Bendjéli et celle de Songho, qui accueillent, cinq jours sur sept, plus d'une centaine d'élèves chacune.

Un immense MERCI à vous tous, qui nous aidez à atteindre les buts que nous nous sommes fixés !

Mail-Mali et l'ESRN


Chez la plupart des ados et pré-ados, le sentiment de solidarité existe : envie d'aider, de se rendre utiles. Cette valeur est importante et mérite d'être cultivée.Par le biais de Mail-Mali, l'opportunité leur est parfois offerte d'éprouver les principes de cette valeur fondamentale.

Ainsi, bien des élèves, voire des classes entières, s'engagent, le plus souvent sous l'impulsion de leurs maîtres, dans des actions pour venir en aide à des jeunes maliens, qu'ils ne connaissent pas, mais au sort desquels ils ne restent pas indifférents :
  • Trois fois par année, depuis 1993, des élèves de différentes classes tiennent un stand de pâtisseries au marché de Neuchâtel, pour acheter du matériel scolaire et permettre ainsi à une foule d'enfants d'aller à l'école.
  • Chaque année, diverses classes s'engagent à parrainer un ou plusieurs élèves de Djiguibombo, en sacrifiant un peu de leur argent de poche, en entreprenant de petits travaux (lavages de voitures, nettoyages de jardins, ...).
  • Récemment, sur proposition de leurs maîtres, 3 classes d 9MO nous ont fait revivre l'aventure des Malithons : ils ont organisé une course parrainée; une moitié de la somme récoltée financera leur 40ème semaine, l'autre moitié a été donnée à Mail-Mali.
  • Diverses classes de l'ESRN, suite à leur demande, ont reçu la visite de l'un ou l'autre de nos amis ou collaborateurs du Mali, ou celle de membres de Mail-Mali, qui ont pu les sensibiliser non seulement aux problèmes, mais aussi aux beautés du Mali, et plus particulièrement à celles du pays Dogon.

Merci aux élèves, merci aux classes, merci aux maîtres, qui nous ont apporté leur soutien.
MERCI à vous tous qui un jour ou l'autre nous aiderez aussi !

Le président ad intérim de la Fondation ESRN-Mali, Jacques Humbert