info 10, septembre 2001


Bilan actuel de l’Action Mil-Mali


Dès le mois de septembre, alertée par nos amis de Bandiagara, notre Association s’est inquiétée de la situation au devant  de laquelle la population du plateau Dogon allait se retrouver dans les mois àvenir. Nous avons donc lancé un appel à nos amis, appel qui a été largement entendu, puisque les dons et les promesses de dons se sont élevées à plus de CHF 28'000.-

Durant les trois premiers mois, de novembre à janvier, le prix du sac de mil s’élevait à fcfa 10'800 ; il a passé à fcfa12'000 en février, à fcfa 12'750 en mars, à fcfa 16'500 en avril, puis il s’est stabilisé à fcfa 15'500.

En avril, au vu de l’augmentation du prix du mil et ne sachant pas jusqu’où les prix grimperaient encore, nous avons estimé nécessaire de faire appel aux élèves de l’ESRN (Ecole secondaire Régionale de Neuchâtel), afin de pouvoir faire face à ce problème et nous permettre d’atteindre notre objectif, à savoir livrer au moins 100 sacs de mil par mois,soit 10 tonnes. Une vente de petits sacs de riz symboliques (à défaut de mil…)a donc été organisée.

Plus de 6'200 sacs ayant été commandés parles élèves, environ 7'000 sacs ont été confectionnés par des maîtresses d’ouvrages, secondées par leurs élèves et plusieurs bénévoles, sans oublier le soutien de l’organisation « Espace des Solidarités » (de Caritas).

La total de la vente des sacs n’est malheureusement pas encore définitif, des classes n’ayant pas encore pu verserle fruit de leur collecte. Cependant, nous pouvons affirmer qu’il dépassera les CHF 20'000.-

Ainsi, ce n’est pas loin de CHF 50'000.- qui auront été engrangés et remis à M. Hablo Bâ, directeur d’école à Bandiagara,qui s’est, jusqu’à présent, magnifiquement acquitté de sa lourde tâche de répartir équitablement les sacs de mil parmi la population.

Dans un premier temps, les distributions se sont concentrées sur Bandiagara (env 10'000 hab), puis, étant donné le magnifique résultat de notre Action, grâce à la fidèle et grande générosité de nos donateurs, notre ami Hablo Bâ a pu intervenir dans huit villages avoisinants, qui ont reçu entre une et cinq tonnes de mil chacun. A l’heure actuelle, 1'236 sacs de mil de 100 kg ont pu être distribués (123,6 tonnes) pour la somme de CHF 42'500.- env. Face à cette manne, la population ne sait comment vous exprimer sa reconnaissance (ni nous non plus d’ailleurs !)
Ci-dessous,nous vous transmettons la lettre de remerciement qui nous a été adressée pourvous tous par le chef de Bandiagara :


Monsieur,

Le service et la grande manière dont vous vous êtes toujours employé pour toute la population de Bandiagara, nous touchent sensiblement.


Je m’empresse de vous faire mes remerciements.

Attribuer à un nécessiteux un sac de mil de 100 kg à domicile et dès l’aurore, est la plus belle manière de donner.

C’est pourquoi je te demanderai à toi Jacques de t’associer à moi, à mes conseillers de village, à mes chefs de quartier, enfin à toute la population de Bandiagara pour bien remercier nos amis, les généreux donateurs.

Aidez-nous, Jacques, à vous dire « Albarkah » (Grand merci). Dites à vous, à vos amis que nous avons toute la reconnaissance que ressent un bon cœur.

Dans des situations difficiles, les familles avaient grand besoin de secours,encore, vous avez sauvé des vies humaines.

Veuillez féliciter également M. Hablo Bâ pour ses initiatives, sa très bonne organisation et surtout son esprit d’équipe.

Très reconnaissant, le Chef de village de Bandiagara, Aguibou Tall

Bandiagara,le 15 mai 2001

Nous ne saurions terminer cette information sans mentionner avec satisfaction que, actuellement, le saison des pluies se déroule bien au pays Dogon : il a suffisamment plu et le mil pousse bien partout !