Rapport de la première distribution, mai 2017


Rapport de la remise de vélos aux élèves

remis par André Kassogué, président Mail-Mali Bandiagara


Introduction


En vue d’offrir une éducation de base et de qualité aux enfants du Mali en général et ceux de la région de Mopti du cercle de Bandiagara en particulier, l’Association Mail-Mali Suisse avec son Pair de Bandiagara/Mali ont lancé une action dénommée  « Action Vélos » en vue d’alléger la souffrance des  d’élèves parcourant des dizaines de kilomètre par jour pour suivre les cours. Cette action qui a permis  à ces élèves d’être ponctuels aux heures des cours, amoindrir la fatigue, augmenter la scolarisation des enfants en général et les petites filles en particulier. En effet pour la mise en œuvre de cette action, plusieurs écoles sont concernées il s’agit des écoles de Kori-Kori 2nd, Nandoli 2nd et Bendjéli 2nd. Pour répondre à ce besoin crucial, l’Association Mail-Mali Suisse a mis à la disposition de son pair (Association Mail-Mali de Bandiagara AMMBa) le fonds qui a  permis d’acheter les engins.

Ecole fondamentale de Kori-Kori


Au total l’école de Kori-Kori compte 189 élèves pour l’année scolaire 2016-2017 dont 154 élèves proviennent des villages voisins. Sur les 154 élèves externes seuls 83 sont réguliers et qui ont bénéficié chacun un vélo. La première et la deuxième  cérémonie de remise des vélos se sont  déroulées les  11 janvier et 2 février 2017 soit deux phases de distribution dans l’enceinte de la cour de la dite école en présence de deux représentants du CGS (Comité de gestion scolaire) de chaque village bénéficiaire, le maire de la commune rurale de Doucombo, un conseiller de CAP (Centre d’animation pédagogique), le chef du village de Kori-Kori. Selon la mobilisation des fonds auprès des donateurs, 83 élèves dont 33 filles ont reçu chacun un vélo. La première distribution a concerné 50 vélos et la deuxième distribution a concerné 33 vélos. Les élèves concernés sont seulement et essentiellement ceux venant des villages reculés de l’école. Ces élèves proviennent de deux communes : commune de Doucombo dans les villages de Dioundiourou, Golokanda, Goro, Tillé et Sibo ; commune de Pignari-Bana : village de Kori-Maoudé. Les parents d’élèves, le personnel enseignant, le maire de la commune en passant par le conseiller pédagogique apprécient cette action qui va non seulement amoindrir la fatigue, réduire l’exode rural des élèves mais aussi augmenter substantiellement le taux de scolarisation des jeunes filles dans la zone d’intervention.



Remise de vélos aux élèves bénéficiaires de l'école fondamentale de Kori-Kori

Ecole fondamentale 2nd cycle de Nandoli


L’étape de Nandoli coïncide à la troisième remise. Le  mercredi, 26 avril 2017 a lieu la troisième remise aux élèves de l’école fondamentale de Nandoli. Ces élèves viennent  de  huit villages qui sont : Ménè-ménè, Komengou, Tabara, Kiné, Gongo, Kaba, Kadialy et Nantanga dans la commune de Wadouba. Au total 40 vélos ont été distribués à 40 élèves soit 15 filles au total pour un effectif total de 65 élèves. Là encore les effets liés à cette action sont visibles. La réduction de temps de parcours sur le chemin de l’école, l’allègement des dépenses des parents d’élèves et  de la fatigue des élèves.




Remise de vélos à Nandoli
Bénéficiaires en salle à Nandoli




Deux bénéficiaires qui reçoivent leur vélo à Nandoli

Ecole fondamentale 2nd de Bendjéli


La dernière étape de notre action vélos nous amène à Bendjéli. Là, au cours de notre investigation, il révèle que les élèves ressortissants des villages voisins qui étudient à l’école de Bendjéli dépassent l’action apportée par le projet « action vélos ». Ils  sont au total 80 élèves. L’apport du projet n’était seulement que 27 vélos alors pour ne pas léser certains élèves qui ne vont pas en bénéficié,  une stratégie a été développée en étroite collaboration avec le personnel enseignant et le CGS en vue de trouver une solution qui avantage tous.  Nous avons jugé nécessaire dans un premier temps de prioriser les filles des villages voisins et au cas où les vélos restaient aux garçons qui effectuent de longue distance. Dans cette optique que les 27 vélos ont été distribués tout en tenant compte des critères déjà préétablis. 15 filles et 12 garçons ont reçu chacun un vélo. 



Remise des vélos à des élèves bénéficiaires à Benjéli



Stock de vélos destinés à  Bendjéli
Remise de vélo à une bénéficiaire à Bendjéli

Récapitulatif


Ecoles concernées
Garçons
Filles
Total
2nd cycle Kori-Kori 50
33
83
2nd cycle Nandoli 25
15
40
2nd cycle Bendjéli 12
15
27
Total
87
63
150

Remerciements du collectif des élèves bénéficiaires à Mail-Mali


Le collectif des bénéficiaires de l’action vélos adresse un remerciement ainsi libellé :
 « Nous  élèves de 2nd cycle de Kori-Kori et collectif des bénéficiaires de vélos par l’Association Mail-Mali, adressons nos sincères remerciements. Nous vous assurons que vous avez tiré de nos pieds de grosses épines. Finis les retards intempestifs, finis les somnolences et les soucis de se demander comment irai-je à l’école ? Au nom de tous les bénéficiaires, recevez monsieur le président de l’Association Mail-Mali Suisse nos profondes gratitudes et nous vous assurons qu’un bon usage sera fait et nous travaillerons bien pour relever le défis que vous nous avez lancé »

Recommandations


Poursuite de l’action vélos dans les années à venir.

Électrification des salles de classe pour l’école de Kori-Kori : cette activité vise à donner aux élèves de l’école de Kori-Kori d’étudier dans un environnement aéré surtout pendant les périodes d’examen.

Dotation en fournitures scolaires : la dotation en fournitures scolaires contribuera à maintenir les élèves dont les parents qui n’ont pas assez de moyen mais aussi augmenter la scolarisation des enfants en général et celle des filles en particulier.

Difficultés rencontrées


Les difficultés rencontrées sont entre autre :
  • Le retard accusé par rapport à l’acquisition des vélos pour la troisième commande via Ghana. Ce retard a été occasionné suite à une panne de camion qui fait le trajet Bandiagara-Ghana.
  • Les grèves intempestives des enseignants qui ont entérinés du coup à la paralysie  et au retard à  la distribution des vélos.
  • La tentative de politiser l’action vélos par des politiciens dans nos zones d’intervention.