- Le puits de Songho

-    Le puits de Songho

 
La rencontre a lieu en présence d'André Kassogué, d'Oumar Tapily et de Kimbassa Dolo. Les travaux entrepris pour terminer le puits donnent entière satisfaction.

Le puits a une profondeur de 14 m, est étayé de buses et reçoit de l'eau en quantité, une eau claire, de source.

Initialement, il avait été prévu d'installer une pompe; puis, après discussion  avec les femmes qui vont utiliser le puits, le choix s'est porté sur les puisettes. Cependant, par la suite, sur l'offre de Yagtu qui disposait d'une pompe (récupérée d'un  projet qui n'avait pas abouti), cette dernière a été installée, tout en conservant l'alternative des puisettes, mais en accordant la priorité à la pompe pour des raisons d'hygiène.

La pompe elle-même est cadenassée avec une chaîne de vélo et n'est donc utilisée qu'avec autorisation.

Le puits est clôturé par un mur en béton et est doté deux entrées. Dans un angle est aménagé un tuyau pour évacuer les surplus d'eau qui sont déversés à l'extérieur dans un puisard pour éviter de créer un bourbier.

Trois marches, à l'intérieur de cet enclos, donnent accès à la pompe; l'une d'elles devra être reprise afin d'en éliminer la forme concave où stagne de l'eau.

Deux bassins ont été aménagés à l'extérieur, l'un pour le bétail, l'autre pour arroser le jardin des femmes où seront aussi cultivées, par Kimbassa Dolo et ses élèves, les plantes médicinales pour le Centre de médecines traditionnelles de Bandiagara.

Quant au projet poulailler, auquel le puits devait fournir l'eau, il a été abandonné en raison des trop grandes difficultés et risques d'échec qu'il présente. Il sera avantageusement remplacé par un élevage de chèvres qui pourront aisément occuper les lieux précédemment prévus pour les poules.

La ferme laitière, qui bénéficiera aussi du puits, compte actuellement 7 veaux issus de croisements devant donner de meilleures laitières.

Le fourrage est entreposé dans un enclos jouxtant l'étable, et aussi chez les partenaires eux-mêmes.



Un comité de gestion du puits a été mis en place. On attend le règlement d’utilisation qui doit être rédigé dans la foulée.