Info 40, novembre 2016



Neuchâtel, novembre 2016



Bilan des 20 ans de Mail-Mali


Les diverses manifestations qui ont jalonné les 20 ans de Mail-Mali (exposition, repas africain, concert d’orgue, Youssouf Karembé à l’Auvernier Jazz Festival, triathlon des écoles,…) ont obtenu le succès escompté. Nous exprimons ici toute notre profonde et sincère reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui ont permis à Mail-Mali d’engranger plus de CHF 40'000.- !






Restauration des écoles de Djiguibombo


Il y a 20 ans, on inaugurait la 1ère école de Djiguibombo. 20 ans après, victime des outrages du temps (et de ses orages), l’école a subi un sérieux lifting : des tôles remplacent les tuiles, murs, sols et tables-bancs sont restaurés. Dans la lancée, les murs des salles de classe de la 2ème école ont été repeints et quelques sols refaits, à notre grande satisfaction, mais surtout à celle des élèves et des enseignants.






Rapport de voyage*


Lors de notre tout récent séjour au Mali, nous avons rencontré 2 fois à Bamako la quinzaine d’étudiants boursiers avec qui les échanges ont été fructueux. Au pays Dogon, nous avons assuré le suivi de nos projets passés et actuels. Les différentes écoles (Nandoli, Bendjéli et Moussourou) sont dans l’ensemble bien entretenues, les latrines régulièrement nettoyées. Les bénéficiaires de nos sous-projets (maraîchage, pépinière (photo 1), gargote, poulailler (photo 2), bergerie, atelier de réparation de pneus, commerce de charbon, filage de coton) poursuivent et développent leurs activités comme souhaité. Le 3 octobre, jour de la rentrée scolaire, avec l’aide de quelques membres de l’association Mail-Mali de Bandiagara, nous avons distribué du matériel scolaire, fournitures (photo 3) que nous offrons depuis toujours grâce à l’argent gagné lors de la tenue des stands pâtisseries.

D’autres déplacements nous ont menés à Sadégué (à 80 km de Bgara) et Banguel-Tupé (à 50 km) (photo 4) pour une prise de contact avec leur population qui demande la construction d’une école, mais nous ne leur avons rien promis pour le moment. Le temps nous a manqué pour rencontrer la population de Djombo-Peulh qui nous a adressé une demande similaire.


      

http://www.mail-mali.ch/?a=10,75,327


     

        


Une rencontre avec les responsables des groupements de femmes des 5 villages de Kama, où nous avions mis sur pied des ateliers d’alphabétisation, des microcrédits et des activités génératrices de revenu, nous a convaincu de la nécessité de réactiver les ateliers d’alphabétisation pour 150 autres femmes.

Ce nouveau projet démarrera en janvier 2017 avec la logistique de notre partenaire Yagtu, dont les agents dispenseront les cours.


Autre nouveau projet : Nous soutiendrons dans le même temps un projet de transformation et de commercialisation de produits maraîchers. Ce projet nous a été soumis par la Coopérative « Tinnitaré » constituée d’un groupe d’une vingtaine de femmes de Bandiagara. Tinnitare signifie « se battre ». Ces femmes sont déterminées et prêtes à s’engager pour la réussite de leur projet.



Les cantines


A Bendjéli, nous finançons les condiments de celle du 1er cycle (114 élèves) et l’entier de celle du 2nd cycle (140 élèves).

A Moussourou, le PAM (Programme Alimentaire Mondial) aurait dû assumer la cantine, mais a drastiquement diminué son aide ; ainsi, elle est à notre charge (59 élèves).

Nous ne nous occupons plus de celle de Songho, désormais reprise par le PAM et gérée par le directeur Kimbassa. En remplacement de cette dernière, nous ouvrons une nouvelle cantine pour le 2nd cycle de Kori-Kori (124 élèves).


* Plus de détails sous la rubrique « rapport de voyage, septembre-novembre 2016 »



Cette école de Kori-Kori est l’une des plus anciennes du pays Dogon et elle jouit d’une telle réputation que les élèves qui la fréquentent viennent de loin ! Voici les distances qu’ils parcourent à l’aller (et autant au retour) :



Djoundourou 

  18 km

 42 élèves

Déguembéré

  12 km

16 élèves

Goro

  12 km

16 élèves

Kori Maoudé

    9 km

39 élèves

Tillé

    8 km 

16 élèves

Sibo

    7 km

13 élèves

         

                 

                            

Nous comptons sur vous pour alléger leur sort en leur offrant une bicyclette

dont ils sauront mesurer la valeur et prendre le soin voulu.

       

         ACTION VÉLOS   

    



    


Pour ces élèves, nous visons l’achat de 100 vélos à

CHF 100.- le vélo, prix comprenant un kit de réparation